06 août 2016 ~ 0 Commentaire

Péninsule de Snaefellsnes

Vendredi 5 aout 2016,  avant dernier jour.
C’est la 1* péninsule de l’ouest , au nord de Reykjavik. Un parcours d’environ 400km. Victor et Jeanne commencent a se lasser et á réclamer Zouzou. Ils lisent derrière et râlent un peu, mais assez mollement qd même.
La journée est encore très ensoleillée et même plus chaude que jamais, Chris n’a pas supporté son bonnet de laine!
Champs de laves, cascades, petits ports de pêche dont l’ habitat est tjs très dispersé, lacs, petits fjords.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA
Nous contournons le volcan glacier Snaefellsjokull  ;) dur á dire hein?

Nous avons trouvé une belle balade de 2h sur un chemin côtier au sud de la péninsule, au départ de Hellnar. Nous avons longé, dans la coulée de lave, les falaises basaltiques plongeant dans l’Arctique. Les roches sont noires. Elles dessinent des grottes , des cavités , des anfractuosités, ou des ilots , battus par une mer d’acier, et dans lesquelles viennent nicher les oiseaux par milliers.
Ça piaille á tout rompre .

Parfois la roche qui semble tranchée dans toute la hauteur de la falaise dessine des orgues et dégage des reflets argentés.

enfin bon, il faut quand meme preciser que les traces blanches sur les falaises sont des chiures de mouette

enfin bon, il faut quand meme preciser que les traces blanches sur les falaises sont des chiures de mouette

Ça valait le détour!

Sur la route du retour en fin d’après- midi, un  peu las et sans trop  y croire nous avons fait une halte sur une plage de sable beige, pas noir pour une fois, ponctuée de petites calanques rocheuses basaltiques ,encerclant de petits espaces de mer.
Lá , ce fut dans la lumière légèrement oblique mais généreuse, un festival de piaillements, cris ,pépiements roucoulements, gloussements,froissements d’ailes et petits ploufs d’une colonie de canards et de sternes. Les petits sont presque mâtures mais évoluent encore sous la protection de leurs mères. Une mère sterne agacée a d’ailleurs tenté ne nous chasser et de nous intimider par ses grands cris er ses survols bas en rond autour de nous ( ka ka ka ka kasse toi!). Jusqu’à ce que nous apercevions son petit qui sous haute surveillance nageait puis se dandinait sur le sable avec l’insouciance des bébés . So cute!
Et puis, un  petit rocher rond á une trentaine de mètres du bord C’est un phoque sui pêche paisiblement.
Bon c’était inoubliable .. Et nous avions laissé l »appareil photo dans la voiture..

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Démarches en mairie et préf... |
Mumskidechire |
Chien perdu que faire ? Cha... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Famillebrendle
| Lulumayotte
| 17oleron